Affiche 2015 Arz Al Loar (copie)

  • 8e6621238d1b31755dbe32407287ae58_300.jpg
  • 7524052a85272b3690d1339f6d8c643b_300.jpg
  • 1f029639a3b1acfa38bd2815c3296522_300.jpg
  • 59c8a8236d2f860c0ffbe381be442097_300.jpg
  • f54735ec8467f7839064305405e2d35d_300.jpg
  • 0db421f86a7a11648ee3067974d88e00_300.jpg
  • 3aaad3ea700f85eb93aac78d040776cf_300.jpg
  • d53d7d8d6f31ff2c58bfc6a97e803d19_300.jpg
  • cacff43a875e74b8cb59d2644029ff2e_300.jpg
  • 345901aeca7e9b58c2b46a0aeff8601c_300.jpg
  • 4f85257893d89808971c4c4138aee137_300.jpg
  • a28a2637412cd45b4ae91c7cda28c9dc_300.jpg
  • 151ded5906a62519859667d722cde223_300.jpg
  • fa864d1f539567b9548d85a0c8ee3144_300.jpg
  • 8e10dfb0bb67e4a93db021605d5e3e84_300.jpg

Arz-Al-Loar. Prix de la ville et du public Ombeline Le Gall s'offre un doublé


On n'est peut-être pas sérieux, quand on a 17 ans, mais on peut tout de même avoir un sacré talent. C'est ce qu'a prouvé, ce week-end, la jeune Ombeline Le Gall. Benjamine de l'exposition Arz-Al-Loar, qui se tenait au Family, elle a littéralement conquis à la fois le jury de la ville, composé notamment des deux invités d'honneur, l'aquarelliste Yvon Carlo et la sculptrice Christine Callaux, mais aussi les quelque 700 visiteurs du public, qui l'ont sacrée hier soir. Dans la catégorie sculpture, c'est le Plabennecois Philippe Morvan qui a remporté le prix de la ville et la porcelainiste Noëlle Coatpehen, du Relecq-Kerhuon, celui du public.

Autodidacte

Ombeline, elle, semble être la première étonnée de voir son travail tant plaire quand, au détour d'un coup d'œil, une visiteuse la félicite pour « Jeux d'eau ». Ce portrait d'un petit garçon, inspiré d'une photo trouvée dans un magazine, a remporté tous les suffrages. Même si la jeune fille a de qui tenir (Christian, son père, préside désormais l'association culturelle), elle ne doit ses prix qu'à son travail, tout ce qu'il y a de plus autodidacte. « J'ai commencé à dessiner au crayon gris il y a trois ans, après un stage auprès d'une dessinatrice. Depuis, je ne me suis plus arrêtée. Je réalise essentiellement des portraits. » 

Déjà des commandes

Sur sa page Facebook*, elle archive les visages de stars comme George Clooney, Vanessa Paradis ou Johnny Depp, troublants de ressemblance, mais aussi d'inconnus, patiemment élaborés sous sa mine. Pour continuer d'assouvir sa passion, cette élève en terminale S du lycée de l'Élorn a préféré la fac à la prépa, histoire d'avoir le temps de continuer à faire danser ses crayons et de répondre favorablement aux commandes qu'on lui passe déjà. *facebook.com/ombelineportraits

Télégramme EXPO P 2015 001

Ouest France 2015

IMG_0669

IMG_0670

EXPO P 2015-6

EXPO P 2015-1

EXPO P 2015-4

EXPO P 2015-2

EXPO P 2015-3

Ce week-end, regards croisés sur l'art à Arz al Loar

  • Pour l'édition 2014, le public avait découvert les sculptures de Paul Savary, l'un des invités d'honneur du salon.Pour l'édition 2014, le public avait découvert les sculptures de Paul Savary, l'un des invités d'honneur du salon. 

Le salon de peinture et de sculpture réunira ce week-end trente-quatre artistes dont deux invités d'honneur : l'aquarelliste guipavasien Yvon Carlo et la céramiste Christine Callaux. Place aussi à l'art urbain.

Deux invités d'honneur

Le salon qui se tiendra ce samedi et ce dimanche au Family est l'un des rendez-vous attendus de l'année qui permet aux peintres et sculpteurs de présenter leurs oeuvres aux yeux du public. Christian Le Gall, le président de l'association organisatrice, est heureux d'annoncer la venue de deux invités d'honneur « reconnus ». Chacun des deux aura un bel espace d'exposition.

Yvon Carlo, l'aquarelliste

Yvon Carlo est membre de la Société des aquarellistes de Bretagne depuis 2007. Né en 1941 dans les Côtes-d'Armor, celui qui entre à l'École navale et y fait carrière peint ses premières factures à la peinture à l'huile. En 1978, il décide de se mettre à l'aquarelle et s'y attelle à la méthode d'Antime Mazeran, aquarelliste reconnu. En 2005, l'autodidacte devient peintre professionnel et s'exprime sur toile avec des scènes de mer et des marines. Il admire les créations de Jacques Herné, de Kerbiriou, de Kérivel, mais aussi les aquarellistes du siècle dernier comme Vignal. L'homme a aussi huit ouvrages didactiques d'aquarelles à son actif, tous édités aux éditions Ouest-France. Ces tableaux sont peu exposés, deux à trois fois par an seulement.

Les sculptures de Christine Callaux

Ce week-end, les visiteurs découvriront également le travail de la plasticienne Christine Callaux. Son art est particulièrement inspiré par l'observation de la nature, des formes végétales, animales ou marines. Avec ses chrysalides marines, ses abysses ou ses constellations végétales, la céramiste et sculptrice de Milizac ne laisse pas le public indifférent. Elle aime associer à la faïence et au grès d'autres types de matériaux comme la toile, le plexiglas, la fibre... Membre de l'association Sculpteurs Bretagne, Christine Callaux expose régulièrement.

29 peintres et 5 sculpteurs

Si l'an passé le salon avait accueilli 700 personnes, cette année, les organisateurs espèrent à nouveau une belle fréquentation. Aux côtés des vingt-neuf peintres, cinq sculpteurs aux techniques variées sur bois, métal, pierre. « Il y aura aussi des sculptures monumentales, c'est une nouveauté. » Le public aura le loisir de découvrir au total plus de 200 oeuvres au coeur du Family. Si l'association compte vingt-cinq adhérents, « seuls dix-sept d'entre nous exposent. Il y aura douze peintres extérieurs et cette année, 25 % des participants sont des nouveaux artistes ». Pour tous, « exposer est valorisant, c'est aussi un objectif qui permet de pendre du recul sur ses travaux », glisse le porte-parole d'Arz al Loar.

Démonstration d'art urbain

Comme l'an passé, Julien Ferraille présentera en extérieur une démonstration d'art urbain, le dimanche dès 14 h. Aérosols en main, l'homme fera vivre son art devant le public. Le salon est aussi l'occasion de distribuer des prix. Le prix de la ville, le samedi, et celui du public, à 18 h le dimanche. Une tombola est également proposée.

Samedi 11 et dimanche 12 avril, au Family de 10 h à 19 h. Entrée gratuite.